fbpx
Emission en cours

Génération

05:00 06:00

En ce moment

Titre

Artiste


Filière batterie: une note discordante dans un concert d’enthousiasme

Filière batterie: une note discordante dans un concert d’enthousiasme

19 avril 2024 à 11:12

Quentin Lehmann, chargé de projet au Front commun pour la transition énergétique, a présenté les enjeux socio-environnementaux liés à l’exploitation minière pour les batteries lithium-Ion. Une trentaine de personnes étaient présentes à la salle de la caserne du secteur Sainte-Angèle, à Bécancour. (Photo: Eddy Verbeeck – VIA 90.5)

 

Si la filière batterie suscite beaucoup d’enthousiasme dans la région, certains citoyens font des mises en garde.

Ils demandent à ce qu’on ne perde pas de vue que  l’extraction des minéraux nécessaires à la fabrication des batteries, son transport et sa transformation, soient associés à des conséquences néfastes telles que la pollution de l’eau, des écosystèmes et même sur la santé des populations locales.

C’est dans cette optique que l’Association des groupes d’éducation populaire autonome (AGÉPA) Centre-du-Québec organisait jeudi une conférence sur l’avenir de la filière batterie à Bécancour. Le principal invité était Quentin Lehmann, chargé de projet au Front commun pour la transition énergétique.  La technologie évolue tellement vite que, selon lui, il n’est pas exclu que ce secteur s’effondre comme on a l’a déjà vu dans le passé.

Écouter:

 

 

Quentin Lehmann (Photo: Eddy Verbeeck – VIA 90.5)

 

Dans la filière batterie, il faut penser de la mine à l’assemblage du véhicule. Bécancour est au milieu, puisqu’on y produit des matières de première transformation, mais chaque étape laisse une empreinte écologique. Pour Quentin Lehmann il faut quantifier cette empreinte, ce qui suppose de la transparence et un chien de garde, et à ce chapitre, on ne peut compter sur le gouvernement.

Écouter:

 

Une pétition résumant ces enjeux a été déposée au bureau du député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.