fbpx
Publicité Publicité
Emission en cours

VIA le matin

06:00 09:00

En ce moment

Titre

Artiste


En attendant la zone d’innovation, Legault promet un centre de recherche

En attendant la zone d’innovation, Legault promet un centre de recherche

6 septembre 2022 à 12:00

Mise à jour le 7 septembre 2022 à 1:45

François Legault promet, si la CAQ est réélue, d’investir 40 millions de dollars pour financer la création d’un centre de recherche sur les batteries électriques dans la Vallée de la transition énergétique de Shawinigan-Trois-Rivières-Bécancour.

Rappelons que cet axe industriel est en attente de sa désignation, par le gouvernement, comme zone d’innovation axée sur l’économie verte.

Ce projet est déjà sur la planche à dessin du Centre National en Électrochimie et en Technologies Environnementales (CNETE) du Cégep de Shawinigan. Il est piloté conjointement avec  la Ville de Shawinigan. Ce centre fera de la recherche et du développement, regroupera des acteurs du savoir et des entreprises afin de faire progresser le savoir-faire québécois en matière de batteries.

Le chef de la CAQ en a fait l’annonce à Bécancour, lors d’un déjeuner-conférence devant des gens d’affaires du Centre-du-Québec.

Écouter:

 

Chantier économique et écologique: barrages et parcs éoliens dans la stratégie

Cette annonce de M. Legault s’inscrit dans un plan plus vaste de transition énergétique verte.

Il vise à ce que le Québec devienne carboneutre d’ici 2050, en intervenant dans cinq secteurs, soit les transports, l’industrie, les bâtiments, l’agriculture et les déchets.

Pour atteindre cet objectif et remplacer les hydrocarbures par de l’énergie verte, on estime qu’il faudra 100 Térawattheures de plus, l’équivalent de la moitié de ce que produit Hydro-Québec. Le gouvernement de la CAQ, s’il est réélu, demandera donc à Hydro-Québec d’entamer les études nécessaires à la construction de nouvelles installations de production électrique, incluant des barrages, en partenariat avec les communautés autochtones concernées. Un gouvernement de la CAQ demandera aussi à la société d’État de procéder à l’acquisition d’électricité et à la construction de parcs éoliens d’une puissance totale de 3 000 MW.

François Legault était accompagné de Pierre Fitzgibbon, Jonathan Julien et Benoît Charrette, respectivement ministres de l’Économie, de l’Énergie et de l’Environnement lors du premier mandat de la CAQ. Plusieurs candidats caquistes de la Mauricie et du Centre-du-Québec, dont Donald Martel, dans Nicolet-Bécancoour.