fbpx
Emission en cours

VIA l’été

06:00 09:00

En ce moment

Titre

Artiste


Dossier éolien: la MRC promet un mécanisme de consultation neutre et dépolitisé

Dossier éolien: la MRC promet un mécanisme de consultation neutre et dépolitisé

24 novembre 2023 à 9:00

La préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska, Geneviève Dubois, entourée d’Audrey Boisjoly, 2e vice-présidente de la FQM, de Martin Damphousse, président de l’UMQ et de Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour

 

La préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska, Geneviève Dubois, a levé le voile vendredi sur le mécanisme de consultation qui sera mis en branle pour favoriser les échanges sur le dossier controversé des éoliennes.

Deux jours après l’adoption du Règlement intérimaire (RCI) qui vient baliser l’implantation d’éventuelles éoliennes, la MRC annonce que si son territoire est à nouveau ciblé par un appel d’offres d’Hydro-Québec et par des projets éoliens, elle mettra en place une commission consultative. Les modalités seront éventuellement établies par le conseil des maires de la MRC.

Celle-ci veut permettre à tous de s’exprimer, que ce soit la population, les municipalités et les partenaires. La formule se veut inclusive neutre et dépolitisée. Cette commission serait pilotée par des commissaires externes à la MRC.

Au terme d’une telle démarche d’information et de consultation,  Geneviève Dubois ne ferme pas la porte à des référendums dans les municipalités.

Écouter:

 

La préfète était flanquée pour l’occasion du député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, et de représentants des deux unions municipales, soit le président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), Martin Damphousse et la 2e vice-présidente de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), Audrey Boisjoly, qui ont donné leurs appuis à la MRC dans ce dossier.

En plus de réaffirmer son préjugé favorable à l’égard de l’éolien étant donné les besoins d’énergie à venir au Québec, le député Martel a aussi exprimé sa sympathie envers ce que vivent depuis quelque temps les élus de la MRC de Nicolet-Yamaska. Il n’accepte pas que l’on question le processus démocratique. Il salue leur décision de renoncer au premier appel d’offres et leur décision de se préparer pour une autre opportunité.

Écouter :

 

Selon lui, les municipalités ont besoin des revenus que pourraient générer les projets éoliens.

La représentante de la FQM, Audrey Boisjoly, a rappelé que le dossier des énergies renouvelables est primordial pour son organisation qui accompagne 35 MRC dans de tels projets, en plus de celle de Nicolet-Yamaska. Elle estime que les MRC sont bien placées pour faire respecter la vision des citoyens et des élus locaux.

Écouter :

 

À l’instar de Madame Boisjoly, le président de l’UMQ a mis en relief les succès de tels projets, particulièrement celui de l’Alliance de l’énergie de l’Est, dans le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie. Martin Damphousse a rappelé que ces régions ont vécu, il y a 15 à 20 ans, la même résistance que celle à laquelle sont confrontés aujourd’hui les élus de Nicolet-Yamaska, mais que l’acceptabilité sociale est maintenant acquise.

Écouter:

 

Martin Damphousse rappelle que l’énergie est une priorité depuis le début de son mandat.