fbpx
Emission en cours

VIA l’été

06:00 09:00

En ce moment

Titre

Artiste


Usine de cathodes à Bécancour: GM de retour au Québec

Usine de cathodes à Bécancour: GM de retour au Québec

7 mars 2022 à 11:08

Mise à jour le 10 mars 2022 à 10:19

Après l’annonce vendredi de la venue du géant allemand BASF, une autre annonce importante survient aujourd’hui concernant le développement de la filière de la batterie pour véhicules électriques à Bécancour.

La Compagnie General Motors et la société sud-coréenne POSCO Chemical ont annoncé lundi qu’elles collaborent avec les gouvernements du Canada et du Québec pour construire une nouvelle usine à Bécancour, dont le coût est estimé à 500 millions de dollars canadiens. Cette nouvelle usine produira des matériaux actifs de cathode pour les batteries Ultium de GM, qui alimenteront de gros véhicules comme le Chevrolet Silverado EV, le GMC HUMMER EV et la Cadillac LYRIQ.

En décembre dernier, GM et POSCO Chemical avaient annoncé publiquement la création d’une coentreprise. Toutefois, le site pour une usine nord-américaine n’avait pas été dévoilé.

Pour en faire l’annonce, le président et directeur général de GM Canada, Scott Bell, s’est joint par vidéoconférence à des ministres du gouvernement du Québec et au ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, réunis à Montréal.

M. Champagne s’est dit ravi du retour de GM au Québec, 20 ans après la fermeture de l’usine de Boisbriand.

Écouter:

 

La construction de la nouvelle installation qui sera exploitée par la coentreprise débute immédiatement. Elle sera achevée en 2025 et devrait créer 200 emplois.

Après Nouveau Monde Graphite et Nemaska Lithium, BASF et la GM-POSCO deviennent les troisième et quatrième entreprises du secteur de la batterie destinée aux véhicules électrique à s’installer dans le parc industriel de Bécancour, sur des terrains situés au sud de l’autoroute 30.

Selon le ministre québécois de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, Toutes ces entreprises viennent jeter les bases d’un nouvel écosystème québécois ce domaine d’avenir :

En 2030, la moitié des véhicules neufs vendus aux États-Unis devront être animés par un moteur électrique. Pour respecter cet objectif imposé par Washington, GM prévoit, à partir de 2025, assembler au moins un million de véhicules électriques par année. Le site choisi par General Motors permettra une expansion rapide par la suite, au besoin.