fbpx
Publicité Publicité
Emission en cours

En ce moment

Titre

Artiste


Tous contre la violence conjugale à Nicolet

Tous contre la violence conjugale à Nicolet

13 septembre 2022 à 11:38

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 11:42

Patrice Carrier, Sûreté du Québec de la MRC de Nicolet-Yamaska, Annie Houle, Maison La Nacelle, Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet et Alain Jobin, maire de Saint-Barnabé-Sud

Inspirée par un projet qui a vu le jour à Saint-Barnabé-Sud, en Montérégie, la Ville de Nicolet a décidé de faire sa part dans la lutte contre la violence conjugale.

Après un an de travail réalisé en collaboration avec la Maison La Nacelle et la Sûreté du Québec, le conseil municipal de Nicolet a lancé mardi le projet de soutien Tous contre la violence conjugale.

Celui-ci consiste à faire de l’hôtel de ville et la bibliothèque H.-N.-Biron des lieux sécuritaires aux citoyens cherchant de l’aide face à la violence conjugale, jusqu’à leur prise en charge par la maison d’hébergement ou la SQ. Pour des raisons de sécurité, certains détails sur la façon de fonctionner restent confidentiels.

L’adhésion du conseil municipal, du Service à la communauté de la Ville et du personnel municipal a été rapide selon la mairesse Geneviève Dubois et la co-coordonnatrice de la Maison la Nacelle, Annie Houle.

Écouter Mesdames Dubois et Houle:

 

Mme Houle souhaite aussi que le projet soit un moyen de sensibiliser le public et de contrer la banalisation de la violence conjugale, un problème exacerbé par la pandémie comme le montrent les statistiques. En 2020-2021, l’organisme SOS Violence conjugale a reçu un minimum de 7000 appels de plus que l’année précédente.