fbpx
Emission en cours

VIA l’été

06:00 09:00

En ce moment

Titre

Artiste


Terrasses Godefroy: le promoteur explique son projet modifié

Terrasses Godefroy: le promoteur explique son projet modifié

24 mars 2023 à 11:55

Environ une centaine de résidents de la Seigneurie Godefroy ont assisté jeudi soir à une séance d’information organisée par le promoteur Camile Leboeuf pour expliquer son projet de complexe de 108 logements dans l’axe de la rue Saint-Onge, dans le secteur Saint-Grégoire.

Afin d’apaiser les craintes exprimées par quelques citoyens lors d’une séance de consultation tenue en février à l’hôtel de ville et portant sur le changement de zonage requis, M. Leboeuf a apporté des modifications à son projet.

Une centaine de personnes ont assisté à la soirée d’information organisée par le promoteur

 

Éloignement des bâtiments des cours arrière des maisons situées sur la rue Beaupré, espaces verts plus grands, déplacement du stationnement et réaménagement des voies de circulation font partie de ces changements. Le promoteur entend aussi céder à la Ville une bande de terrain qu’elle pourra aménager de façon à faciliter l’accès aux cours arrière par la piste cyclable qui passe tout près.

Un aperçu du projet et des changements proposés par le promoteur

 

Si bon nombre de personnes présentes étaient visiblement sympathiques à son projet, des voisins du site n’ont pas été convaincus comme en témoigne ce commentaire de ce résident de la rue Beaupré.

Écouter:

De gauche à droite : Nicole Mousseau, communications, Julien Trépanier-Jobin, designer urbain, Marie-Pier Dufour, architecte, Camile Leboeuf (promoteur) et Patrick Howe, animateur de la soirée et responsable des communications

Après la rencontre, le promoteur Camile Leboeuf s’est montré optimiste d’en avoir convaincu plusieurs sur la pertinence de son projet conçu pour les retraités, avec stationnements intérieurs et ascenseurs. Il y voit une réponse aux besoins criants de logements locatifs, et espère avoir convaincu les voisins que leur quiétude sera préservée :

 

Le dossier sera de retour à la séance du conseil de 3 avril pour adoption du second projet de règlement.  Suivra l’ouverture d’un registre que les opposants pourront signer jusqu’au 12 avril. Si le nombre de signatures requises est atteint, la Ville devra tenir un référendum ou abandonner le projet.