fbpx
Emission en cours

VIA le matin

06:00 09:00

En ce moment

Titre

Artiste


Début de la vaccination de la population le 15 mars dans la région

La vaccination de la population en général contre la COVID-19 va débuter le 15 mars en Mauricie et au Centre-du-Québec, dans huit sites répartis dans les différents secteurs la région. L’aréna Pierre-Provencher de Nicolet en fait partie, mais l’ouverture de ce site n’est prévue que le 22 mars.

À Trois-Rivières, la Bâtisse industrielle de Trois-Rivières a été retenue.  La clinique de dépistage qui s’y trouve sera déménagée à l’aréna Jérôme-Cotnoir dès le 9 mars.

En Mauricie, les autres sites seront situés à l’aréna Gilles-Bourassa, à Shawinigan, au Centre multiservice de santé et de services sociaux du Haut-Saint-Maurice, à La Tuque, au Centre sportif de Louiseville à partir du 22 mars et au Sportium municipal de Saint-Tite à une date qui reste à déterminer.

Au Centre-du-Québec, les autres sites retenus sont le Centrexpo Cogeco de Drummondville et le centre communautaire d’Arthabaska, à Victoriaville.

Les aînés de 85 ans et plus seront les premières à recevoir leur première dose du vaccin contre la COVID-19.  Les personnes dont l’année de naissance est de 1936 ou avant pourront prendre rendez-vous à compter de jeudi en se rendant sur la page quebec.ca/vaccinCOVID.

Si cette façon de faire est préférable, il est aussi possible de prendre rendez-vous par téléphone au 1 877-644-4545.

 

5850 nouvelles doses

Le CIUSSS-MCQ a confirmé avoir reçu 5850 doses du vaccin de Pfizer lundi soir. Cela permettra de compléter, dans les prochaines semaines la vaccination des résidents et des employés des ressources intermédiaires et des résidences privées pour aînés.

D’ici la semaine prochaine, 10 000 des quelque 12 000 résidents de ces établissements auront été vaccinés.

Notons qu’en raison de la directive gouvernementale de prioriser la vaccination dans la région de Montréal, plus affectée par la pandémie, aucune livraison de doses n’est prévue la semaine prochaine. 2000 personnes âgées de la région devront donc patienter une semaine de plus avant de recevoir le vaccin.