fbpx
Emission en cours

En ce moment

Titre

Artiste


Accident de travail à Saint-Wenceslas: la CNESST publie ses conclusions

L’utilisation de machines à essence dans une boîte de camion fermée est en cause dans un accident de travail qui a occasionné des brûlures graves à un employé de l’Entreprise de Ferme Agricole Idéal.

La CNESST a rendu publiques jeudi les conclusions de son enquête sur cet événement survenu le 5 juin 2020, à Saint-Wenceslas. Le travailleur s’affairait au lavage des toits de bâtiments de ferme à l’aide d’une laveuse à pression.

Constatant que celle-ci ne fonctionnait plus, il est descendu du toit et est entré dans la boîte du camion cube où se trouvaient deux laveuses à pression. En touchant le bouchon du réservoir d’essence de celle utilisée, le bouchon a été projeté, libérant de l’essence, qui s’est enflammée au contact du moteur de la machine.

Le travailleur a alors été brûlé aux mains, au torse et au visage par l’essence enflammée. Il a dû être traité pour des brûlures au deuxième degré.

L’enquête a permis à la CNESST de conclure que le manque de ventilation combiné à la chaleur ambiante a fait monter la pression dans le réservoir d’essence, ce qui a conduit à l’éjection du bouchon.

À la suite de l’accident, la CNESST a interdit à l’employeur d’utiliser des machines fonctionnant avec des moteurs à combustion dans une boîte de camion fermée. L’employeur s’est conformé à cette exigence.

 

Photo fournie par la CNESST