fbpx
Emission en cours

En ce moment

Titre

Artiste


Insectes piqueurs : le BTI remis en question

Insectes piqueurs : le BTI remis en question

3 septembre 2020 à 12:00

Mise à jour le 3 septembre 2020 à 12:00

Généralement reconnu comme inoffensif, le larvicide biologique BTI, utilisé pour le contrôle des insectes piqueurs, ne fait plus l’unanimité. Une vingtaine de citoyens ont signé et acheminé une pétition à la Ville de Nicolet afin qu’elle cesse l’arrosage au BTI.

Les instigateurs s’appuient sur le compte-rendu de diverses études sur le BTI  publié il y a quelques mois par des chercheurs européens.

Ceux-ci mettent en garde la population contre les effets de ce produit sur les écosystèmes, entre autres sur les vertébrés.

Ces citoyens portent la voix de la Coalition Biodiversité « Non au BTI » comme moyen d’élimination des insectes piqueurs. Celle-ci prône des solutions mieux ciblées et plus écologiques pour le contrôle des insectes piqueurs.

Lors de la dernière séance du conseil municipal, la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, a pris acte de la pétition qui arrive à un bon moment.

Écouter:

Le contrat avec GDG Environnement, qui englobe sept municipalités situées en bordure de la rivière Nicolet, vise non seulement le contrôle des moustiques, mais aussi celui des mouches noires.

Photo: GDG Environnement