fbpx
Emission en cours

VIA le matin

06:00 09:00

En ce moment

Titre

Artiste


Élections municipales : une majorité d’élus sans opposition sur la Rive-Sud

La dernière journée de mise en candidatures aux élections municipales nous réservait quelques surprises, notamment à Bécancour. Par ailleurs, une grande majorité des candidats aux postes de maires et de conseillers des municipalités de la Rive-Sud ont été élus sans opposition. VIA 90.5 vous propose le résumé suivant.

Un quatrième candidat à la mairie de Bécancour, Blak D.Blackburn, qui se présente comme le chef du Bloc Pot sur sa page Facebook, a posé sa candidature pour affronter Lucie Allard, Karl Grondin et Denis Vouligny.

Un autre nom s’est aussi ajouté dans le district numéro 4, dans le secteur Précieux-Sang. Miguel Bianco Tobal, fera la lutte à Annie Gauthier.

Rappelons qu’il y aura aussi élection au siège numéro 5, associé au secteur Saint-Grégoire. Mario Guilbert et Marion Lamothe s’affrontent. Une lutte aura aussi lieu à Sainte-Angèle pour le siège numéro 6 entre Pascal Doucet et la conseillère sortante Carmen Pratte.

Seuls en lice, Jasmine Hébert et Guillaume Carignan font leur entrée au conseil municipal comme représentant des secteurs Bécancour et Sainte-Gertrude, alors que Pierre Moras est réélu à Gentilly.

 

Un nouveau mandat pour Geneviève Dubois

À Nicolet, aucune élection ne sera nécessaire. La mairesse sortante Geneviève Dubois et les conseillers sortants France Trudel, Carolyne Aubin, Chantal McMahon,  Stéphane Biron et Denis Jutras sont réélus. S’ajoute un nouveau venu, Dominic Massé, qui succède à Michel Paradis qui a annoncé son départ.

La mairesse Geneviève Dubois y voit une marque de confiance.

Écouter:

 

Des élections aux mairies de Saint-Sylvère et Sainte-Sophie

Une élection sera nécessaire pour remplacer Adrien Pellerin comme maire de Saint-Sylvère. Claude Beaudoin, un ancien maire, de même que la conseillère sortante Sylvie Tanguay, tenteront de lui succéder. Des élections seront aussi nécessaires pour deux postes de conseillers.

À  Sainte-Sophie-de-Lévrard, le maire sortant Jean-Guy Beaudet, qui sollicite un 5e mandat, a de l’opposition en la personne de Mario Demers. Tous les autres candidats sont élus sans opposition.

 

Ailleurs dans la MRC de Bécancour

Parisville a un nouveau maire qui succède à Maurice Grimard qui a annoncé son départ. Il s’agit de René Guimond, un conseiller sortant. Cinq candidats sont élus, mais un poste de conseiller est en élection.

À Sainte-Marie de Blandford, mairesse Ginette Deshaies est réélue. Soulignons aussi l’élection ou la réélection de tous les autres candidats au conseil.

À Deschaillons sur Saint-Laurent, le maire sortant Christian Baril est réélu. Tous les candidats conseillers, dont trois nouveaux venus, n’ont pas rencontré d’opposition.

À Fortierville, la mairesse sortante Julie Pressé et cinq conseillers sortants sont réélus, auxquels se joint un nouveau venu.

À Saint-Pierre-les-Becquets, Éric Dupont est réélu, tout comme quatre conseillers sortants. Des élections seront toutefois nécessaires pour deux postes de conseillers.

À Sainte-Cécile-de-Lévrard, l’ensemble de l’ancien conseil dont le maire Simon Brunelle est réélu.

À Lemieux, le maire sortant Jean-Louis Bélisle et quatre conseillers sortants sont réélus alors que deux nouveaux se joignent au conseil.

Même chose à Manseau avec la réélection de Guy Saint-Pierre et de tous les candidats en lice.

À Sainte-Françoise, Mario Lyonnais, actuel préfet de la MRC de Bécancour, est réélu pour quatre ans à la mairie. Cinq des six candidats conseillers sont réélus ou élus. Une élection toutefois sera nécessaire au siège numéro 2.

 

Ailleurs dans la MRC de Nicolet-Yamaska

 À Saint-Léonard-d’Aston, le maire sortant et tous les candidats conseillers sont réélus par acclamation.

Le maire de Saint-Célestin village, Raymond Noël obtient un autre mandat et l’ensemble des candidats sont élus sans opposition.

La Paroisse de Saint-Célestin a un nouveau maire. Il s’agit de Marco Boucher, un conseiller sortant qui prend la relève de Mikaël Bergeron. Là aussi, tous les sièges de conseillers ont trouvé preneur, mais ne feront pas l’objet d’élection.

À Baie-du-Febvre, le maire sortant Claude Lefebvre n’a pas eu d’opposant et est donc réélu. Trois conseillers sortants sont réélus et trois nouveaux candidats se joignent à eux.

À Sainte-Perpétue, le maire Guy Dupuis est réélu sans opposition. Tous les autres sièges autour de la table du conseil sont aussi comblés, sans que des élections soient nécessaires le 7 novembre.

Même scénario à Saint-François-du-Lac avec la réélection du  maire sortant, Pascal Théroux, tout comme l’ensemble de son équipe.

Mathieu Lemire est réélu maire de Saint-Zéphirin-de-Courval, tout tous les conseillers sortants, sauf un qui devra défendre son siège.

À Saint-Elphège, le maire sortant Mario Lefebvre est réélu. Tous les candidats conseillers inscrits sont aussi élus.

À La Visitation-de-Yamaska, tous les candidats sont aussi élus, dont Alain Vouligny, conseiller sortant qui succède à Sylvain Laplante à la mairie. Le maire actuel a annoncé sa retraite.

À la suite du départ de Julien Boudreault, qui a décidé de passer le flambeau, c’est le conseiller sortant Sylvain Laroche qui devient le premier magistrat de Grand Saint-Esprit.  Tous les candidats conseillers sont élus sans opposition.

À Saint-Wenceslas, Réal Deschênes obtient un autre mandat,  et l’ensemble de candidats sont élus par acclamation.

À Sainte-Monique, tout le conseil est élu sans opposition, y compris la mairesse sortante Denise Gendron.

Aston-Jonction a une nouvelle mairesse. Il s’agit de Christine Gaudet, qui se présentait comme conseillère, mais qui s’est désistée, laissant la voie libre à son adversaire. Mme Gaudet succède à Marc-André Gosselin, qui a choisi de ne pas solliciter un deuxième mandat comme maire. Des candidats sont élus sans opposition pour cinq sièges, mais un de ceux-ci reste vacant.

 

Les mairies de Pierreville et de Sainte-Eulalie feront l’objet d’élections

À Pierreville cependant, trois candidats s’affrontent à la mairie. L’ancien maire André Descôteaux, défait en 2017, tente à nouveau sa chance contre Ginette Nadeau, qui a pris l’intérim d’Éric Descheneaux après sa démission l’an dernier. Damien Thumerel est aussi dans la course. Des élections seront aussi nécessaires pour cinq des six sièges.

La mairie de Sainte-Eulalie sera quant à elle disputée par deux candidats. Le maire sortant Gilles Bédard retrouve face à lui  son adversaire de 2017, Andrée Brûlé. Des élections seront nécessaires pour quatre des six sièges de conseillers. Les deux autres candidats sont élus sans opposition.

Pour plus de détails, visiter le site d’Élections Québec : https://www.electionsquebec.qc.ca/municipales/candidats.html