fbpx
Emission en cours

La zone 80-90

16:00 19:00

En ce moment

Titre

Artiste


Boisé des Aigles : des citoyens déçus mais déterminés

Malgré le refus de la ville de Bécancour de donner suite à leur demande d’acquérir une partie du lot boisé qui longe l’avenue des Aigles, à Gentilly, un groupe de citoyens s’est montré déçu, mais ne baisse pas les bras.

Lors d’une rencontre par vidéoconférence réunissant une quinzaine de personnes mercredi soir, un comité de citoyens a réussi à convaincre les autorités municipales de les appuyer dans leurs démarches pour préserver le boisé, déjà utilisé à des fins récréatives. Rappelons qu’ils ont remis au conseil, en mars, une pétition demandant que la Ville en fasse l’acquisition, afin d’y aménager un parc de proximité écologique.

Ces terrains privés, propriété de la famille Trottier, comprennent une partie zonée agricole et une partie destinée à la construction résidentielle. La famille a signifié à la Ville son intention d’y réaliser un projet domiciliaire et que cette portion n’est pas à vendre. Quant à la partie zonée verte, elle demande 1 M$. Pas question pour la Ville de faire porter le fardeau fiscal de cet achat à tous ses contribuables.  Quant à une taxe de secteur, elle serait trop lourde à porter pour les citoyens concernés. La Ville prévient aussi qu’il sera difficile de convaincre la Commission de protection du territoire agricole de permettre un changement d’usage.

L’un des citoyens impliqués dans la démarche, Claude Carignan, pense qu’il est possible d’offrir aux propriétaires un prix qui les satisferait, dans le cadre d’une acquisition communautaire, grâce à un montage financier fait de subventions ou de commandites.

Écouter M. Carignan, suivi du conseiller Pierre Moras, qui s’engage à être à l’écoute des citoyens :