fbpx
Emission en cours

VIA le matin

06:00 09:00

En ce moment

Titre

Artiste


Boisé de l’avenue des Aigles: Bécancour cherche un compromis

La Ville de Bécancour est à la recherche d’un compromis concernant le fameux boisé qui longe l’avenue des Aigles, dans le secteur Gentilly.

Inquiet de l’intention des propriétaires de ces terrains privés de vendre une partie de ceux-ci à des fins de construction résidentielle, un comité citoyen a récemment demandé à la Ville d’intervenir pour sauver le boisé en question. Ils souhaitent qu’elle en fasse l’acquisition pour y aménager un parc de proximité écologique.

La pétition lancée par le comité regroupant des citoyens du secteur et des utilisateurs de l’endroit a recueilli près de 800 signatures.

Ces citoyens font valoir que cette forêt centenaire est utilisée à des fins récréatives depuis des décennies et que des sentiers y sont aménagés et entretenus.

Le conseil municipal a donné l’opportunité à des citoyens de s’exprimer à ce sujet lors de la séance du conseil municipal, tenue par vidéoconférence lundi soir.

Parmi eux, Bernard Duchesneau, un ancien Montréalais établi à Gentilly depuis trois ans. Il suggère une consultation publique qui aborderait le dossier sous tous ses angles.

Écouter:

Le maire Jean-Guy Dubois affirme que le dossier est plus complexe qu’il en a l’air. Une partie du terrain est zonée vert, mais l’autre est située en zone blanche, ce qui permet aux propriétaires d’y construire des maisons. Il dit que la Ville cherche une solution qui conviendra aux parties concernées.

Écouter:

Le conseiller du secteur Gentilly, Pierre Moras ajoute qu’une rencontre est prévue avec les propriétaires. Le prix demandé pour les terrains sera un facteur important dans les orientations que prendra la Ville.