fbpx
Home
  • Home
  • ZIS: l’opposition déplore l’improvisation du gouvernement

ZIS: l’opposition déplore l’improvisation du gouvernement

7 août 2019


La porte-parole de l’Opposition officielle en matière de sécurité publique était de passage à Trois-Rivières, ce midi, pour prendre le pouls des maires de la région à propos de la cartographie des zones d’interventions spéciales présentée par le gouvernement.

La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, et le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois étaient sur place pour lui faire valoir les incohérences de la ZIS. Tout comme le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, le maire de Maskinongé, Roger Michaud, et le maire Louiseville, Yvons Deshaies, qui, pour sa part, a réclamé des excuses de la ministre Andrée Laforest.

Marie-Claude Nichols estiment que ces erreurs découlent de l’improvisation du gouvernement. Elle croit que le ministère des Affaires municipales auraient dû travailler en collaboration avec les municipalités.

Elle ne voit pas non plus où était l’urgence d’agir et croit qu’un délai s’impose pour certaines municipalités.

La ministre Andrée Laforest maintient le cap. En entrevue au Nouvelliste, elle soutient qu’il fallait imposer la ZIS le plus rapidement possible. Elle explique qu’il fallait éviter une course au permis pour la construction et la reconstruction en zone inondable au cours de l’été.

La ministre sera dans la région, le 15 août, et prévoit un décret rapide après son passage pour exclure des municipalités qui ne doivent pas être dans la ZIS.


Share