Home
  • Home
  • Urgence climatique: de la parole aux actes

Urgence climatique: de la parole aux actes

28 novembre 2019


La MRC de Nicolet-Yamaska se dote d’un plan de transition écologique et devient par le fait même une pionnière avec le déploiement d’une pareille démarche à l’échelle d’une MRC.

L’initiative fait suite à l’adoption par le conseil des maires, en janvier dernier, d’une déclaration visant à reconnaître l’urgence climatique et la nécessité d’entreprendre une transition écologique.

Le plan poursuit des objectifs ambitieux à atteindre dans un horizon de cinq ans,  autour de cinq enjeux : gestion de l’eau; gestion des matières résiduelles; biodiversité et milieux naturels; changements climatiques et aménagement du territoire. 40 actions ont été identifiées.

L’élaboration du plan a été appuyée par le Comité aménagement durable et environnement.de la MRC.

Sa présidente, Denise Gendron, mairesse de Sainte-Monique, est très heureuse de ce développement :

Le budget adopté mercredi par les maires prévoit la mise sur pied un fonds spécialement dédié à la mise en œuvre des actions du plan. Il est doté d’une enveloppe de 100 000 dollars par année pendant 5 ans.

Cliquez ici pour consulter le Plan de transition écoloqique en format pdf

Photo: Michel Côté, directeur général de la MRC de Nicolet-Yamaska (au lutrin), entouré de la préfète Geneviève Dubois, de la mairesse de Sainte-Monique, Denise Gendron et du maire de Baie-du-Febvre, Claude Lefebvre, respectivement présidente et membre du Comité aménagement durable et environnement de la MRC 


, , ,

Share