Home
  • Home
  • Un bilan de mi-saison peu reluisant en agriculture
agriculture agricole

Un bilan de mi-saison peu reluisant en agriculture

18 juillet 2019


Les données de la Financière agricole du Québec confirment que les conditions climatiques difficiles qu’on a connu depuis le début de l’année ont affecté les rendements dans les champs.

Au Centre-du-Québec, le bilan de mi-saison prévoit déjà que la première fauche de foins sera inférieure en quantité et en qualité.

Parmi les faits saillants, on note la crue printanière anormale qui a inondé plusieurs terres agricoles. Ce qui a obligé les producteurs à retarder les travaux de semis. Il y a même certains champs qui ne pourront pas être semés car le sol est toujours gorgé d’eau.

Les conditions difficiles pour les semis ont aussi causé la levée inégale de certaines cultures, en plus de favoriser la présence d’insectes, de maladies et de mauvaises herbes.

Les températures froides de mai et du début juin ont aussi pour effet de retarder la croissance de l’ensemble des cultures.

Heureusement, les températures chaudes et humides des dernières semaines ont permis de rattraper une partie du retard.

(Photo : Facebook/La Financière agricole du Québec)


Share