Home
  • Home
  • Legault veut éviter une autre vague à l’automne

Legault veut éviter une autre vague à l’automne

23 avril 2020


François Legault a profité de son point de presse quotidien, jeudi,  pour faire un peu de pédagogie scientifique sur le concept d’immunité naturelle que les autorités souhaiteraient obtenir, dans le but  d’avoir le dessus sur la COVID-19.

Le premier ministre a cherché à calmer les inquiétudes suscitées par le dévoilement, la semaine prochaine, d’un plan de reprise graduelle des activités dans les écoles et les entreprises. Il fait valoir que le risque est faible pour les jeunes, rappelant que 97 % des personnes décédées jusqu’ici au Québec avaient 60 ans et plus. Il rappelle aussi  que Québec n’obligera pas les parents inquiets à envoyer leurs enfants à l’école.

Comme il faudra peut-être jusqu’à deux ans avant qu’un vaccin contre la COVID-19 soit disponible, François Legault tente de convaincre les Québécois qu’on ne pourra rester à la maison tout ce temps.

Le premier ministre a insisté sur l’importance que cette immunité collective se développe très graduellement au cours des mois qui viennent, afin d’éviter une vague incontrôlable de cas, si le déconfinement se fait trop brusquement à l’automne.

Écouter:

 

« On a besoin de vous! »

M.Legault signale par ailleurs qu’il y a 9500 personnes absentes dans le réseau de la santé, dont 4000 infectées par la COVID. Il implore les 5500 autres de venir en renfort.

 

Bilan provincial et régional

Le bilan dévoilé aujourd’hui fait état de 109 nouveaux décès pour un total de 1243. 873 cas se sont ajoutés pour un total de 21 838.

En Mauricie/Centre-du-Québec, on dénombre maintenant 1086 cas de coronavirus. Il s’agit d’une augmentation de 40 cas comparativement au bilan de mercredi.

La région déplore quatre nouveaux décès pour un total de 76.


, , ,

Share