Home
  • Home
  • Legault n’exclut pas un retour en classe avant le 4 mai

Legault n’exclut pas un retour en classe avant le 4 mai

10 avril 2020


Les beaux jours s’en viennent, a déclaré François Legault dans son adresse quotidienne aux Québécois. Le premier ministre a encore une fois évoqué une reprise prochaine de l’activité économique, mais que cela se fera de façon intelligente. Il dit chercher l’équilibre entre la santé et l’économie. 

M. Legault a indiqué qu’on atteignait le haut de la première vague et que celle-ci elle est moins haute qu’elle était anticipée. Il espère dans les prochains jours pouvoir annoncer que l’on passe à une nouvelle étape.

Il n’a pas exclu de rouvrir les écoles et les garderies avant la date du 4 mai.

Écouter:

 

Immunisation collective grâce aux enfants

Le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda, croit même que les enfants, qui présentent peu de symptômes de la COVID-19,  pourraient contribuer à une immunisation collective. Il pense qu’on peut rouvrir le robinet graduellement, tout en gardant un regard attentif sur les effets de cette reprise.

Écouter:

M. Arruda croit aussi qu’un confinement prolongé risque d’amener d’autres effets négatifs comme des dépressions et des suicides.

 

Les chiffres du jour au Québec et en région

25 nouveaux décès se sont ajoutés vendredi pour un total de 241.  On dénombre maintenant 11 677 cas confirmés, une augmentation de 765 depuis hier. Le nombre d’hospitalisations reste relativement stable alors que le nombre de personnes aux soins intensifs a même connu une légère baisse. En Mauricie/Centre-du-Québec, 25 nouveaux cas sont rapportés pour un total de 673.

 

Fini les transferts en CHSLD

Le premier ministre refuse de qualifier d’erreur les transferts de patients des hôpitaux vers les CHSLD, pratique aujourd’hui arrêtée. Il affirme que personne n’a subi de conséquences négatives.

 

En sortir grandis et fiers

Monsieur Legault dit être convaincu qu’on va gagner la bataille et que le Québec va en renaître grandi et plus fier. Il affirme que les sacrifices économiques faits pour les plus vulnérables nous honorent comme peuple.

 

 

 


,

Share