Home
  • Home
  • L’ancienne Coop de Nicolet rasée par les flammes

L’ancienne Coop de Nicolet rasée par les flammes

22 août 2019


Un vaste bâtiment qui a longtemps servi à entreposer de l’engrais chimique à Nicolet a été rasé par le feu cette nuit. Il s’agit de l’ancienne Coop agricole situé à l’arrière du Centre Gabrielle Granger et voisin de l’imprimerie de la Rive-Sud à Nicolet.

Depuis quelques années, le vieux bâtiment servait d’entreposage pour du matériel d’éclairage et de sonorisation pour l’entreprise Spectech. Une autre partie servait pour de l’ébénisterie.

Selon les premières observations des pertes matérielles de plus de 230 000 $ ont été encourues, en plus de la valeur du vaste bâtiment.

Le feu s’est déclaré vers 3h. Il n’a laissé aucune chance à la quarantaine de pompiers qui ont été appelés sur place, comme l’explique le directeur du Service de Sécurité incendie de la Ville de Nicolet, Martin Provencher.

Personne n’a été blessé, mais deux fenêtres du Centre Gabrielle-Granger ont éclaté en surface en raison de la chaleur.

Aucun élément criminel n’a été retrouvé sur place. Les pompiers ne s’avancent pas sur ce qui a pu causer l’incendie à ce moment-ci.

Pour une question de sécurité, les pompiers ont demandé un délestage à distance. Ce qui a plongé un vaste secteur de Nicolet dans le noir tôt ce matin et privé près de 1700 clients pendant une courte période.

Le feu a aussi occasionné une panne de service du réseau Sogetel dans les municipalités de la MRC de Bécancour, en plus de Sainte-Monique, Saint-Léonard-d’Aston et Saint-Célestin.

Cette panne a rendu indisponible les services de fibre optique, de téléphonie, de télévision et du service d’urgence 911 pendant une partie de la journée.

L’équipe de Sogetel a pu commencer la reconstruction d’une partie de son réseau, cet avant-midi, après que les pompiers et Hydro-Québec leur ait donné accès au site.

C’est que le feu a endommagé une partie du réseau de fibre optique de Sogetel, comme l’explique la coordonnatrice des communications, Lyne Vallières.


Share