Home
  • Home
  • Inondations : nouvelle façon de faire à Nicolet

Inondations : nouvelle façon de faire à Nicolet

19 février 2020


Une centaine de citoyens de Nicolet ont pris connaissance mardi soir de la nouvelle approche proposée par les autorités municipales, en cas de nouvelles inondations printanières.

La Ville de Nicolet craint que des épisodes comme ceux de 2017 et 2019 deviennent plus fréquents dans le contexte des changements climatiques.

Le nouveau plan présenté lors d’une rencontre citoyenne prévoit que la Ville ne prendra plus sur ses seules épaules le déploiement des mesures d’urgence et la mise en place d’infrastructures temporaires pour protéger les citoyens touchés et leur propriétés.

Celles-ci lui ont respectivement coûté 379 000 $ et 421 000 $ en 2017 et 2019, sans compter l’impact sur la santé des employés de la Ville, dont certains sont sortis très fatigués, voire épuisés de ces deux printemps. Ceux-ci ne rempliront plus de sacs de sable.

La mairesse Geneviève Dubois explique qu’il devenait irréaliste de continuer d’en demander autant à son personnel.

 

Écouter:

 

La Ville fournira tout de même le sable, les sacs de plastique et les outils nécessaires à leur remplissage. Elle continuera aussi à chapeauter le travail des bénévoles.

 

Nouvelle formule pour l’hébergement des sinistrés

D’autre part, elle n’ouvrira plus de centre d’hébergement où les sinistrés peuvent passer la nuit. Celui-ci n’a pratiquement pas été utilisé en 2017 et 2019. Les personnes qui auront besoin d’un toit pour une période temporaire seront tout de même prises en charge et dirigées vers un établissement hôtelier. Un endroit sera aussi à leur disposition en journée pour se réchauffer, prendre un café et recharger leur téléphone cellulaire en cas de panne d’électricité.

 

Bécancour se prépare aussi

La Ville de Bécancour prépare aussi une rencontre avec ses riverains afin de les préparer à l’éventualité d’inondations. Elle  souhaite qu’ils prennent d’avance des mesures pour protéger leurs propriétés. Le maire Jean-Guy Dubois affirme par ailleurs que des échanges ont eu lieu entre les autorités bécancouroises et nicolétaines afin d’harmoniser leurs approches, autant que possible.

 

Écouter Jean-Guy Dubois:

Les inondations touchent généralement moins de propriétés à Bécancour. Par contre ce sont les chemins d’accès qui sont souvent inondés.


Share