Home
  • Home
  • Des Gertrudois se sentent oubliés

Des Gertrudois se sentent oubliés

4 juin 2019


Des résidents du secteur Sainte-Gertrude à Bécancour déplorent l’absence de retombées dans leur village, découlant de la présence du parc régional de la rivière Gentilly.

Ils estiment que les investissements réalisés par la Ville de Bécancour au fil des ans, et qu’ils chiffrent 2,4 M$, ont surtout profité à la municipalité voisine de Sainte-Marie-de-Blandford, où est situé le poste d’accueil, plutôt qu’à Sainte-Gertrude, un village qui souffre de dévitalisation.

Or, un lien routier, incluant la construction d’un pont, prévu dans le plan original, se fait toujours attendre.

Deux membres du comité des citoyens de Sainte-Gertrude étaient présents à la séance du conseil municipal lundi soir afin de dire aux élus qu’ils se sentent oubliés. Voici Guillaume Carignan et Garneth Dontigny :

Le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, comprend très bien leur désarroi. Il se dit conscient que Sainte-Gertrude devrait être relié au parc et que la Ville a toujours la volonté de le faire. Or il soutient que le projet est freiné pour diverses considérations, dont les démêlés avec la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) :

M. Dubois ajoute que ce litige fait présentement l’objet d’une demande de révision déposée par la Ville au Tribunal administratif du Québec.


, ,

Share