Home
  • Home
  • Cri du coeur de l’industrie touristique

Cri du coeur de l’industrie touristique

3 juin 2020


Les acteurs du milieu touristique réclament à leur tour un calendrier défini de réouverture de leurs activités.

À l’instar de plusieurs organisations québécoises, Tourisme Centre-du-Québec attend avec impatience les prochaines étapes évoquées par la ministre du Tourisme, Caroline Proulx,  soit le calendrier de la deuxième phase de déconfinement et le plan de soutien financier de l’industrie.

L’association touristique prévient que pour accueillir ses premiers visiteurs après de longs mois de confinement, les entreprises devront avoir capacité de rouvrir en tenant compte, entre autres, des nouvelles normes.

Dans un communiqué, le président de Tourisme Centre-du-Québec et propriétaire de la Ferme du Joual Vair de Bécancour, Bernard Giles, ajoute que ces éléments sont cruciaux afin que les entreprises touristiques puissent faire des choix et maintenir des emplois.

Marie-Ève Boisclair, vice-présidente et directrice générale de l’Auberge Godefroy, rappelle pour sa part au gouvernement qu’il a pu compter sur les établissements hôteliers qui sont restés ouverts afin d’assurer les services essentiels. Elle demande à Québec d’aider cette même industrie qui continuera de servir sa clientèle malgré le fait qu’elle perd de l’argent à cause de la crise.

Tourisme Centre-du-Québec interpelle le ministre responsable de la région, André Lamontagne et la députation régionale afin de les inciter à encourager le premier ministre François Legault à venir en aide à l’industrie touristique.

Photo: Bernard Giles, président Tourisme Centre-du-Québec (Archives – Jocelyn Ouellet – VIA 90.5 FM)

 

 

 


, ,

Share