Home
  • Home
  • COVID-19: réouverture d’un hébergement alternatif à l’ENPQ

COVID-19: réouverture d’un hébergement alternatif à l’ENPQ

7 octobre 2020


L’école nationale de police du Québec (ENPQ), à Nicolet, verra à nouveau l’un de ses pavillons accueillir des personnes atteintes de COVID-19.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) et l’ENPQ  ont annoncé la réouverture, dès jeudi, d’un hébergement alternatif de 101 places dans le pavillon P.

Ce site avait été ouvert le printemps dernier, mais avait fermé ses portes cet été, avec la baisse du nombre de cas de coronavirus. De la mi-avril à la mi-juillet, on y a accueilli 78 personnes, dont 12 sont décédées.

Comme lors de la première vague, il vise à héberger des personnes atteintes de la COVID-19 résidant à l’intérieur de résidences privées pour ainés, de ressources intermédiaires, ressources de type familial ou autres et n’étant pas en mesure de respecter les mesures de confinement dans leurs milieux de vie.

«Dans le contexte actuel, l’ouverture de ce site non traditionnel de soins est un incontournable pour limiter la contagion à l’intérieur des ressources d’hébergement dans la communauté et permettre le confinement sécuritaire des usagers», explique le CIUSSS-MCQ dans un communiqué.

Les équipes du CIUSSS MCQ et de l’ENPQ se sont affairées, au cours des dernières heures, à remettre en place les services nécessaires à l’accueil des usagers COVID-19 positifs. Les différentes commodités du pavillon de l’ENPQ permettent ainsi au CIUSSS d’offrir des soins et services, de loger et de nourrir les usagers. Outre l’hébergement, l’ENPQ assure la préparation des repas, la buanderie et l’entretien ménager des lieux.

Le CIUSSS-MCQ assure que ce milieu est sécuritaire sur le plan sanitaire autant pour les usagers, l’ensemble du personnel sur place et la population de Nicolet. Ce pavillon d’hébergement est complètement indépendant du reste des installations de l’ENPQ. Une passerelle le relie au bâtiment principal de l’ENPQ, et l’accès à cette passerelle est fermé.

PHOTO: École nationale de police du Québec


,

Share