Home
  • Home
  • Une aide temporaire pour maintenir les activités de la Carotte Joyeuse

Une aide temporaire pour maintenir les activités de la Carotte Joyeuse

26 août 2019


La MRC de Nicolet-Yamaska vient d’accélérer l’octroi d’une aide financière à l’organisme Carotte Joyeuse qui fait de la transformation alimentaire au CITAN de Nicolet, même si son projet n’a pas encore été retenu au Fonds régional de l’Alliance centricoise pour la solidarité et l’inclusion sociale.

C’est que la Carotte Joyeuse était déjà ressortie comme étant prioritaire lors des discussions autour de la création de ce Fonds dont les priorités locales viennent tout juste d’être adoptées. Comme l’appel de projet ne débutera qu’à l’automne, le délai risquait d’entraîner un ralentissement durant une période névralgique pour l’organisme.

Le conseil des maires a donc décidé de lui consentir 16 800 $ à même ses surplus accumulés.  En plus de maintenir les plateaux de travail en insertion social et en emploi, le tout permettra d’offrir le service aux producteurs agricoles en cette période de récolte. Une aide temporaire,  comme l’explique le directeur général de la MRC de Nicolet-Yamaska, Michel Côté.

Un projet qui est aussi très important pour des organismes en aide alimentaire comme Moisson-Mauricie Centre-du-Québec qui peut s’approvisionner en surplus de production ou en produits difformes, comme l’explique le maire de Saint-Léonard-d’Aston et ancien président de Moisson, Jean-Guy Doucet.

Le projet de transformation alimentaire de la Carotte Joyeuse vise la lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale.

Il a souvent été cité en exemple au Québec depuis sa mise sur pied, en novembre 2012.

(Photo: Facebook – La Carotte Joyeuse)


, , , , , ,

Share