Home
  • Home
  • Main-d’oeuvre: le Collège Shawinigan au secours d’entreprises bécancouroises

Main-d’oeuvre: le Collège Shawinigan au secours d’entreprises bécancouroises

17 octobre 2018


Le collège Shawinigan s’apprête à donner un important coup de main à quatre entreprises de la région, dont trois du parc industriel et portuaire de Bécancour.

Olin Chlor Alkali, Cepsa Bécancour et Arkema Canada, sont au nombre des entreprises bénéficiaires d’un nouveau programme d’Attestation d’études collégiales (AEC) en Opération et contrôle de procédé chimiques. Tout comme Nemaska Lithium de Shawinigan, qui a sollicité le collège, ces entreprises peinent à trouver des opérateurs qualifiés.

Une première cohorte de 15 à 20  étudiants  entreprendra la formation de 1098 heures en février. La seule exigence est de détenir un diplôme d’études secondaires.

Comme l’explique Annie Berthiaume, conseillère pédagogique au Service de formation continue du Collège Shawinigan, la formation offerte aux futurs techniciens est de courte durée par rapport au salaire qui les attend.

Le Collège Shawinigan s’est inspiré d’un programme qui avait déjà été développé au Cégep de Sherbrooke. Il l’a adapté pour répondre aux besoins des entreprises de la région, entre autres en ajoutant de l’électrochimie à la formation.

Sur la photo, dans l’ordre habituel : M. Éric Milette, directeur général, Collège Shawinigan; M. Jean-François Léveillé, directeur adjoint des études, Service de formation continue, Collège Shawinigan; Mme Chantal Francoeur, vice-présidente Ressources humaines et Développement organisationnel, Nemaska Lithium et M. Adel Bassaïd, technicien d’opération polyvalent, Nemaska Lithium. (Gracieuseté)

 


, ,

Share