Home
  • Home
  • Des municipalités interpellées par la Nation huronne-wendat

Des municipalités interpellées par la Nation huronne-wendat

25 février 2020


Le Grand Chef de la Nation huronne-wendat, Konrad Sioui, a récemment écrit à des maires de municipalités de l’est de la MRC de Bécancour les invitant à informer son organisation de l’élaboration de tout projet de développement à caractère environnemental ou économique.

Cette démarche fait suite à la signature l’an dernier entre le gouvernement fédéral et la Nation huronne-wendat du Protocole sur la consultation et l’accommodement de cette Nation.

Celle-ci doit dorénavant être consultée et accommodée sur tout projet ayant des impacts sur les droits de cette nation autochtone sur son territoire traditionnel protégé par le Traité Huron-Britannique de 1760. Ce traité a été reconnu en 1990 par la Cour suprême du Canada.

Sur la Rive-Sud, ce vaste territoire, appelé Nionwentsïo, s’arrête à la route 218 dans la MRC de Bécancour. Sur la Rive-Nord, il s’étend jusqu’à la rivière Saint-Maurice. Il part du Bas-Saint-Laurent et du Nouveau-Brunswick à l’est. Du nord au sud, il s’étend du Saguenay jusqu’au fleuve Saint-Jean.

Pour l’instant, les procureurs des municipalités concernées recommandent aux élus de ne pas tenir compte de cette lettre.

Le maire de Sainte-Françoise, Mario Lyonnais, qui a lui-même reçu la lettre, a reçu la même directive du ministère québécois des Affaires autochtones.

 

Écouter:

Photo: La carte du Nionwentsïo (Wendake.ca)


, , ,

Share