Home
  • Home
  • Les agriculteurs dénoncent l’attitude d’Ottawa

Les agriculteurs dénoncent l’attitude d’Ottawa

24 octobre 2018


Les producteurs agricoles du Centre-du-Québec se mobilisent pour faire face aux conséquences du nouvel Accord commercial États-Unis, Mexique, Canada (AEUMC).

Lors de l’Assemblée générale annuelle de l’UPA régionale mercredi à Drummondville, ils ont adopté unanimement une résolution qui dénonce vigoureusement l’attitude du gouvernement fédéral.

Les producteurs accusent celui-ci d’avoir utilisé l’agriculture comme monnaie d’échange dans les trois récents accords commerciaux. Pour le secteur laitier seulement, c’est désormais 9% de notre marché qui est ouvert aux produits étrangers que l’on soupçonne de ne pas toujours respecter les normes canadiennes.

L’UPA demande donc à Ottawa de limiter les dégâts avec entre autres l’application stricte de règles de réciprocité à la frontière, une politique d’achat des produits canadiens et une politique rigoureuse d’identification de l’origine des produits, pour laquelle il y a un relâchement selon le président de l’UPA, Marcel Groleau :

Les consommateurs, les municipalités et les intervenants du secteur agroalimentaire sont d’ailleurs invités à se joindre à cette mobilisation. Une grande marche est organisée à Montréal le 18 novembre.

Photo : Daniel Habel, président de la Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec et Marcel Groleau, président général de l’UPA


, , ,

Share