Home
  • Home
  • Le Québec sur pause jusqu’au 4 mai

Le Québec sur pause jusqu’au 4 mai

5 avril 2020


Le Québec va être maintenu « sur pause » au-delà du 13 avril. Toutes les entreprises et tous les commerces non essentiels devront rester fermés jusqu’au 4 mai, soit presque trois semaines de plus que prévu au départ.

Aux côtés du ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, le premier le ministre François Legault en a fait l’annonce, dimanche après-midi, lors de son point de presse quotidien.

Rappelons que le 23 mars, M.  Legault avait décrété la fermeture de toutes les entreprises et de tous les commerces non essentiels jusqu’au 13 avril afin de freiner la propagation du coronavirus.

Alors que Québec prévoyait au départ que la propagation de la COVID-19 allait atteindre son sommet ces jours-ci, celui-ci sera finalement atteint une semaine plus tard, voire plus. Une réouverture des commerces et des entreprises tout de suite après Pâques était devenue difficilement pensable.

 

Écouter le premier ministre Legault:

Déjà, la fermeture des écoles a été prolongée jusqu’au 1er mai, et de nombreux doutes  subsistent quant au retour en classe à cette date.

 

Sur la pente ascendante

Le nombre de nouveaux décès et de nouveaux cas de coronavirus reste soutenu. Ce dimanche, le Québec enregistre 19 nouveaux décès liés à la COVID-19. Le nombre de cas confirmés est maintenant de 7944, soit 947 de plus que samedi.

525 personnes sont hospitalisées (+47), dont 154 (+24) aux soins intensifs.

En Mauricie/Centre-du-Québec, le nombre de cas confirmés de coronavirus atteint maintenant 494. C’est 63 cas de plus que la veille.

 

Légère amélioration des réserves de masques et de gants

Grâce à l’arrivée de nouvelles commandes, les réserves de masques de type N95 et de gants s’améliorent dans les hôpitaux. Le premier ministre François Legault affirme avoir suffisamment de ces équipements pour 13 jours. En ce qui concerne les masques chirurgicaux et les blouses, le Québec a des réserves pour sept jours, mais différentes démarches se poursuivent pour améliorer la situation.  Des discussions sont en cours avec des entreprises québécoises pour fabriquer ici des équipements de protection.

 

Encourager l’achat local

 Le gouvernement lance par ailleurs une plateforme numérique, « Le Panier bleu », qui présentera un inventaire de produits québécois, afin d’encourager l’achat local. Ce projet est un OBNL dont les activités seront financées par le gouvernement. Cette initiative a été mise en place dès le début de la crise liée à la COVID-19,  afin de fédérer les différentes initiatives qui ont vu le jour pour stimuler l’achat local au Québec.

 

Photo : Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique, François Legault, premier ministre du Québec et Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation.

 

 


, ,

Share