Home
  • Home
  • L’incubateur industriel enfin lancé à Bécancour

L’incubateur industriel enfin lancé à Bécancour

26 août 2019


C’était la première pelletée de terre de l’incubateur industriel évolutif lundi avant-midi.

Un projet de 3,3 millions $ qui pourra être réalisé grâce à une aide financière d’environ 850 000$ du gouvernement du Québec  et de 225 000 $ du Fonds d’Aluminerie de Bécancour pour des communautés durables.

Une pancarte est visible aux abords de l’autoroute 30 depuis le printemps.

Après plus de cinq ans de démarches, le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, était très heureux de sortir sa pelle en or. Un geste symbolique pour lancer le chantier de l’incubateur industriel qui doit donner un second souffle au développement de la ville.

C’est à partir du mois de février que l’incubateur devrait accueillir ses premiers locataires. Déjà, deux demandes sont sous analyse et l’incubateur pourra abriter trois ou quatre entreprises, dépendant de l’ampleur du projet.

Les entreprises en démarrages ou en début de croissance pourront y trouver des aires de travail, des bureaux, des salles de conférence, en plus de bénéficier d’une banque d’heures de services spécialisés.

Le bâtiment devrait aider à l’implantation d’entreprises dans le parc industriel et portuaire, comme le fait valoir son PDG, Maurice Richard,

Le député de Nicolet-Bécancour y voit lui aussi une façon de développer le parc industriel et portuaire, qu’il considère comme le principal outil de développement au Québec.

L’argent investi par le gouvernement provient du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie mis sur pied à la suite de la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2.


, , , , , , , , , ,

Share