Home
  • Home
  • Imposante démonstration de solidarité envers les « lockoutés » d’ABI

Imposante démonstration de solidarité envers les « lockoutés » d’ABI

25 mai 2019


Quelques milliers de personnes ont convergé vers Trois-Rivières samedi pour marcher aux côtés de travailleurs en lockout de l’Aluminerie de Bécancour (ABI) et de leurs familles.

Des syndiqués venus de plusieurs régions du Québec et de l’Ontario, de toutes les bannières syndicales et de divers secteurs d’activités,  ont pris part à cette marche de solidarité organisée après plus de 16 mois de lockout.

Des leaders syndicaux du Canada, des États-Unis et du Royaume-Uni ainsi que des leaders des quatre centrales syndicales, la FTQ, la CSN, la CSQ et la CSD se sont joints à la manifestation.

Ils dénoncent d’une même voix l’attitude d’Alcoa dans ce conflit, mais certains n’en reviennent toujours pas de la prise de position du premier ministre François Legault, qui a déclaré à maintes reprises que le syndicat n’est pas raisonnable et qu’il devrait faire des compromis.

Selon Serge Cadieux, secrétaire général de la FTQ, les propos du premier ministre font perdurer un conflit déjà très long :

Le directeur québécois des Métallos, Alain Croteau, est pour sa part revenu sur les contrats d’électricité qui lient ABI au gouvernement. Ceux-ci permettent à l’entreprise d’invoquer la clause de « force majeure » pour ne pas payer pour le bloc d’électricité qui lui est réservé.  M. Croteau  accuse le premier ministre de cautionner une opération patronale pour réduire les conditions de travail et diminuer les bons emplois au Québec:

Photo: La marche s’étendait sur près d’un kilomètre. 


, ,

Share