Home
  • Home
  • Des investissements à venir chez ABI?

Des investissements à venir chez ABI?

26 juillet 2019


C’est sous le signe de l’optimisme que la rentrée des premiers travailleurs rappelés à l’Aluminerie de Bécancour s’est faite, après plus de 18 mois de lock-out.

Les cuves ne sont pas redémarrés qu’on parle déjà d’investissements possibles pour assurer la pérennité à long terme de l’usine.

Le redémarrage des prochains mois pourrait-il marquer le premier pas vers des investissements potentiels de plus de 300 millions $? Selon ce que rapporte Le Nouvelliste, la direction pourrait être tentée d’implanter la nouvelle technologie AP60 qui permet d’augmenter la production des cuves et de réduire la consommation d’énergie.

Si encore rien n’a encore été annoncé en ce sens, plusieurs intervenants parlent d’un moment propice pour réaliser des investissements. D’autant plus que l’usine avance en âge ayant débuté ses opérations en 1986.

Le directeur de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour, Maurice Richard, parle d’un « shutdown » qui aura permis à la direction de faire le point.

En entrevue au VIA 90,5 FM, le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, affirme qu’il a déjà sensibilisé l’entreprise à réaliser des investissements pour assurer sa compétitivité.

En plus des ajouts technologiques, le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, croit que pour sa part que la pérennité d’ABI passe aussi par l’ajout d’autres usines dans le secteur de la transformation.

Rappelons que lors de sa visite à Pittsburgh, durant le lockout, le premier ministre François Legault avait tendu la main à la haute direction de l’ABI pour qu’elle investisse au Québec.

Reste à voir si la flexibilité opérationnelle qui a été obtenue par la nouvelle convention collective la convaincra d’aller de l’avant.


, , , , , , , , , ,

Share