Home
  • Home
  • Contrat avec Alcoa: Legault dit avoir les mains liées

Contrat avec Alcoa: Legault dit avoir les mains liées

27 mars 2019


Au moment où des employés en lockout de l’Aluminerie de Bécancour (ABI) convergeaient vers l’Assemblée nationale pour une manifestation mercredi, le premier ministre François Legault a blâmé le gouvernement libéral précédent pour la conclusion d’un contrat d’approvisionnement en électricité avec la compagnie Alcoa qui possède l’ ABI.

En lockout depuis plus de 14 mois, les travailleurs estiment que la compagnie refuse de négocier sérieusement avec le syndicat, car elle peut échapper à son obligation d’acheter toute l’électricité prévue au contrat. Hydro-Québec a ainsi perdu plus de 200 millions $.

Le premier ministre reconnaît l’injustice, mais dit qu’il a les mains liées :

François Legault réitère qu’il ne peut intervenir dans un conflit privé et demande au syndicat de faire preuve de bonne foi en faisant des concessions. Il reconnaît ne pas avoir toutes les informations et compte sur ses rencontres de la semaine prochaine avec les parties syndicales et patronales pour se faire une tête.

 

 


, , , ,

Share