Home
  • Home
  • Cannabis: le milieu craint la fin des contrats sociaux

Cannabis: le milieu craint la fin des contrats sociaux

13 août 2019


Le préfet de la MRC de Bécancour déplore la nouvelle procédure de la Sûreté du Québec en matière de saisie de cannabis sur les terres agricoles et forestières.

Les producteurs devront désormais signer un formulaire de consentement. Ce qui met fin aux contrats sociaux qui étaient en place depuis plusieurs années sur la Rive-Sud.

Les contrats sociaux déjà actifs seront honorés, mais il ne pourra pas y en avoir de nouveaux.  Ce à quoi le préfet de la MRC de Bécancour s’oppose pour des raisons de sécurité.

En entrevue au VIA 90,5 FM, il explique que les propriétaires pourraient craindre des représailles après avoir dénoncé des activités criminelles à la police.

Il croit aussi que ça viendra alourdir la procédure et le travail des policiers qui pouvaient intervenir sans mandat.

Mario Lyonnais a déjà obtenu l’appui de l’UPA du Centre-du-Québec et n’entend pas en rester là.


Share