Home
  • Home
  • Revue de la semaine du 3 février 2020

Revue de la semaine du 3 février 2020

7 février 2020


Tous les vendredis, VIA 90.5 FM vous propose un résumé des faits saillants de la semaine sur la scène régionale.

 

Radars photo réclamés

Réuni lundi en séance régulière, le  conseil municipal de Bécancour a adopté une résolution demandant au ministère des Transports du Québec d’installer des cinémomètres photographiques sur l’autoroute 30, près de l’intersection du boulevard Bécancour.

À cet endroit, la vitesse maximale passe de 100 km/h à 70 km/h en raison de la présence de feux de circulation.

Mais souvent, celle-ci n’est pas respectée par les camionneurs, qui doivent freiner brusquement et bruyamment, avec leurs freins Jacob, ce qui agace les résidents du secteur Bécancour.

 

Écouter le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois :

 

Écosource Recyclage a besoin de plus d’eau

 On a appris lors de cette séance que l’approvisionnement en eau insuffisant retarde le projet de recyclage de pneus usés dans le parc industriel et portuaire de Bécancour.

Interrogé à ce sujet par une citoyenne, le maire Jean-Guy Dubois a expliqué que l’eau disponible dans ce secteur n’est pas suffisante pour alimenter les gicleurs en cas de besoin. La Ville est à la recherche de solutions.

Le projet de 13 millions de dollars de la Société Écosource Recyclage allait bon train. Les promoteurs ont l’ambition de recycler un million de pneus par année.

 

Les Acadiens du Québec ont rendez-vous à Bécancour

La Société acadienne Port-Royal a dévoilé mardi la programmation du troisième Ralliement acadien du Québec 2020, du 26 au 28 juin.

Bécancour deviendra la destination de centaines d’Acadiens du Québec.

L’événement organisé en collaboration avec la Coalition des organisations acadiennes du Québec, propose entre autres des conférences dont une table ronde, projections de films, des spectacles, un banquet, une messe, un dîner et des visites guidées du site patrimonial de Saint-Grégoire, son centre d’interprétation et de son cimetière.

La présidence d’honneur a été confiée au président-directeur général de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour. Ayant lui-même des racines acadiennes, Maurice Richard a tenu à souligner les nombreux pans méconnus de l’histoire régionale associés à la présence acadienne.

 

Écouter:

 

Des services aux familles menacés

 

Face à une impasse financière,  les administratrices et les employées de l’organisme communautaire famille La Clef de la Galerie de Fortierville ont lancé un cri du cœur cette semaine. Faute de sources de financement diversifiées, les services que l’organisme dispense aux familles de Fortierville sont en péril.

Le conseil d’administration vient d’ailleurs de procéder à des licenciements économiques et rien ne garantit que l’organisme puisse redémarrer les services à court terme.

Les administratrices multiplient les efforts depuis longtemps pour trouver d’autres sources de financement. Les employés eux, doivent faire preuve d’ingéniosité pour offrir des activités à moindre coût pour les familles. Mais selon la présidente, Élisabeth Bélanger, il arrive un moment où on ne peut plus faire de miracles.

Même si l’organisme est désormais reconnu par le ministère de la Famille, l’aide financière est insuffisante. Elle est surtout accordée pour projets qui prendront fin bientôt.

 

Écouter Élisabeth Bélanger:

 

Un petit peu de nous autres dans les décors de La Voix

Des œuvres réalisées à Saint-Léonard-d’Aston occupent une place de choix les décors de l’édition 2020 de la Voix. Ces œuvres sont celles de l’artiste peintre sculpteure Marie-Josée Roy.

Parmi celles-ci, on retrouve de grands portraits sur plaques d’acier des quatre juges, commandés pour l’émission.

Les juges ont découvert leur portrait respectif, lors de l’avant-première hier soir. Une dizaine d’autres  tableaux et sculptures occuperont également plusieurs espaces dans les studios.

L’artiste de Trois-Rivières, récemment installée au Saguenay,  a grandi à Saint-Léonard-d’Aston. C’est dans son village d’adoption, plus précisément à l’espace A du Complexe Chez Boris, qu’elle est revenue réaliser en novembre dernier les portraits de Marc Dupré, Garou et Béatrice Martin (Cœur de Pirate).

 

 

 

 

 

 


Share