Home
  • Home
  • ABI : échec de la tentative de rapprochement de Boulet

ABI : échec de la tentative de rapprochement de Boulet

24 avril 2019


Le syndicat représentant les quelque 1000 travailleurs de l’Aluminerie de Bécancour qualifie l’hypothèse de règlement du ministre du Travail, Jean Boulet, de « copier-coller » de la dernière offre patronale qui a été rejetée massivement en mars.

Le syndicat se dit quand même prêt à négocier, mais pas sur la place publique.

Plus tôt mercredi matin, la direction de l’Aluminerie de Bécancour avait répondu favorablement, par communiqué, à l’hypothèse de règlement du ministre, la qualifiant d’étape positive pour parvenir à une entente» et mettre fin au conflit de travail qui dure depuis plus de 15 mois.

Les syndiqués auront l’occasion d’en prendre connaissance dans les prochains jours, mais il n’est pas question qu’ils se prononcent en assemblée générale.

Le président de la section locale 9700 des Métallos, Clément Masse :

Le ministre du Travail, Jean Boulet s’est dit suis déçu de la réaction du syndicat. « Le vocabulaire utilisé laisse croire qu’il n’a pas fait une analyse rigoureuse de l’hypothèse. Des concessions ont été demandées aux deux parties. Les salariés doivent l’analyser et s’exprimer de façon libre et volontaire », a-t-il déclaré via un message sur le réseau social Twitter. 

Photo: Clément Masse, en point de presse mercredi après-midi


, , , ,

Share