Home
  • Home
  • Un budget sous le signe de la consolidation selon Geneviève Dubois

Un budget sous le signe de la consolidation selon Geneviève Dubois

9 décembre 2019


Malgré une croissance importante de sa dette, la Ville de Nicolet a réussi à limiter la hausse du compte de taxes à un niveau près de l’augmentation du coût de la vie. Le budget 2020 adopté lundi soir par le conseil municipal en est un « sous le signe de la consolidation » selon la mairesse Geneviève Dubois.

Ces prévisions budgétaires  auront sur le compte de taxes des contribuables un impact qui varie entre 1,8 % à 2,1 % selon les secteurs.

Pour une maison moyenne d’une valeur de 153 083 $ dans le secteur Nicolet, le compte de taxes augmentera de 41,62 $ (1,9 %). Dans Saint-Jean-Baptiste, pour une maison moyenne de 216 761 $, la hausse sera de 52,18 $. (1,8 %). Dans Nicolet-Sud, la hausse sera de 52,52 (2,1 %) pour une maison de valeur moyenne dans ce secteur, soit 207 608 $.

 

Dette en hausse

Tous les taux de taxes foncières générales sont en baisse, mais celle reliée à la dette générale augmente de plus de 33,3 %.

La Ville devra consacrer 1 754 132 $ au service de la dette en 2020, comparativement à 1 258 408 $ en 2019.  La part du budget consacré à la dette passe de 7,5 % à 10,2 %.

Les nombreux investissements réalisés ces dernières années expliquent cet impact. Parmi ceux-ci, notons l’aménagement d’une nouvelle passerelle au Parc Écomaritime de l’Anse du port,  les travaux à l’aréna, le remplacement de luminaires de rues, la construction de trottoirs et l’aménagement d’un nouveau dépôt de neiges usées.

La mairesse, Geneviève Dubois, signale toutefois que la dette respecte le plafond que s’est imposé le conseil municipal.

Le budget 2020 a été adopté unanimement par le conseil municipal

Projets à venir

Plusieurs projets sont tout de même sur la table pour les années à venir, dont certains reçoivent des contributions financières des gouvernements supérieurs. La poursuite de la modernisation de l’aréna, la construction d’un pavillon d’accueil au Parc écomaritime, la stabilisation des berges de la rivière Nicolet en sont quelques exemples. À ces investissements s’ajoute la construction, de concert avec la MRC de Nicolet-Yamaska, d’un motel-incubateur-accélérateur d’entreprises, sur la route du Port, au coût de 3 M$. Le plan triennal d’immobilisations prévoit aussi la réfection des rues du centre-ville. Mentionnons aussi l’éclairage du terrain de baseball Ghislain-Auger, projet retenu dans le cadre du budget participatif citoyen.

 

Achat de génératrices

Inondations printanières, tempête automnale, les intempéries ont aussi engendré des dépenses imprévues pour la ville. En attendant la mise en place, avec les citoyens, d’une stratégie d’adaptation aux changements climatiques, la Ville fera l’acquisition de génératrices pour mieux faire face aux pannes de courant comme celles qui ont paralysé la Ville à la fin octobre.

Le budget prévoit l’achat de quatre génératrices, dont deux en commun avec les municipalités que Nicolet alimente en eau.

La mairesse Geneviève Dubois :

Une génératrice sera aussi installée en permanence au quai du port Saint-François, pour prendre le relais lors de pannes d’électricité.  Dans ce secteur, l’arrêt de la station de traitement des eaux usées représente un risque de refoulement d’égouts.

PHOTO: Le directeur général de la Ville de Nicolet, Pierre Genest, dévoilant les grandes lignes du budget, aux côtés de la mairesse Geneviève Dubois (Crédit: Jocelyn Ouellet, VIA 90.5 FM)


, ,

Share