Home
  • Home
  • Lockout à l’ABI : quatre élus interpellent le gouvernement Couillard

Lockout à l’ABI : quatre élus interpellent le gouvernement Couillard

18 avril 2018


À l’approche du 100e jour du lockout à l’Aluminerie de Bécancour, le maire Jean-Guy Dubois de Bécancour, ses homologues Geneviève Dubois de Nicolet et Yves Lévesque de Trois-Rivières, de même que le préfet Mario Lyonnais de la MRC de Bécancour exhortent Québec de faire une nouvelle tentative pour rapprocher les parties.

Leur demande s’adresse particulièrement à la ministre du Travail, Dominique Vien. Ils lui demandent de tenter un « urgent et sérieux effort de médiation afin de comprendre et mesurer les écarts qui séparent les parties, et mettre en place les mécanismes du dialogue nécessaires à une solution intelligente et partagée ».

En conférence de presse aux côtés de ses collègues, Jean-Guy Dubois a exprimé des craintes au sujet de temps qui passe et qui éloigne les parties d’une solution harmonieuse…

Les quatre élus ont insisté sur les impacts de ce conflit sur l’économie de toute la région. Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque pense que seul le gouvernement a un certain pouvoir de ramener patron et syndicat à la table de négociation…

Notons que quelques représentants syndicaux ont assisté à la conférence de presse, sans  vouloir commenter les propos des élus municipaux. Ils rappellent qu’ils ne demandent qu’à retourner à la table de négociation.


, ,

Share